Bilan positif pour le cdH durant la législature 2006-2012

En fin de législature, il est de tradition qu’un mouvement politique reconnu et bien implanté dans sa commune ose dresser un bilan de son action et ce, qu’il soit dans la majorité ou dans l’opposition. S’il existe un parti politique andennais qui n’a certainement pas à « rougir » du travail qu’il a accompli durant ces six dernières années, c’est bien le CDH-IC (Centre démocrate humaniste et Intérêts communaux). En tant que deuxième groupe politique andennais (quatre sièges) et premier parti d’opposition, les membres du Comité et les élus du Groupe CDH-IC peuvent s’appuyer sur un bilan de législature solide et reconnu par tous.

Petit rappel non exhaustif !

Quelques dossiers politiques importants portés par le CDH-IC durant cette législature !

Toujours en contact avec la réalité du développement local andennais, le CDH-IC a porté des dossiers sensibles durant ces six ans, dont voici les plus emblématiques :

  • La création d’une Maison de l’Emploi à Andenne !  Cette idée défendue par les seuls candidats CDH-IC lors des précédentes élections communales, s’est concrétisée en 2010 grâce à une collaboration fructueuse avec le Ministre wallon de l’Emploi, André ANTOINE. La situation socio-économique et le pouvoir d’achat des Andennais nécessitaient un geste fort… et ce travail de suivi et de soutien à notre développement socio-économique doit bien évidemment continuer et porter ses fruits pour notre futur. Même si cela n’est pas aisé, procurons à tous nos concitoyens concernés des emplois stables et des formations adéquates ;
  • Le soutien à apporter au développement commercial du centre-ville d’Andenne. Le CDH-IC s’est vite rendu compte des difficultés auxquelles devaient faire face nos commerçants. Il a tenté, avec l’appui de spécialistes, d’apporter des pistes de solutions afin de soutenir notre économie locale et ce, tant face à la crise que face aux erreurs de développement territorial commises dans le passé. Une cité forte doit posséder une capacité touristique et commerciale qui, à Andenne et avec de la volonté politique, est à portée de main ! ;
  • Au niveau éthique, la première motion de la législature fut déposée par le Groupe CDH-IC et était relative à la révision du Règlement d’Ordre intérieur (R.O.I.) du Conseil communal. Celle-ci déboucha sur une nouvelle version dudit règlement, négociée par les quatre groupes politique présents au Conseil. Seul le CDH-IC (!) proposa une liste d’amendements. Celle-ci permit, entre autres, l’inclusion d’une procédure d’interpellation citoyenne et de dispositions éthiques dans ce nouveau R.O.I. Durant la suite de la législature, c’est à deux reprises que des interpellations citoyennes furent soumises aux élus par des représentants du secteur associatif. Donnons la parole à la société civile !  En 2012, la politique ne peut plus se concevoir sans leur participation. Ouvrons les fenêtres, dépassons certains dogmes et innovons la politique ;
  • Le projet de carrière sur le site de Mâle Plume face auquel le CDH-IC a été plus qu’à la pointe et a obtenu le lancement d’une procédure de révision du Plan de Secteur. Cette révision a été annoncée par le Ministre du Développement Territorial, André ANTOINE, lors de  sa visite à Thon-Samson le vendredi 27 juin 2008. Parallèlement, les élus locaux du groupe CDH-IC déposèrent également une motionvotée à l’unanimité au Conseil communal pour protéger le site de Mâle Plume et sauvegarder nos villages de caractère. Mais le combat n’est pas encore terminé. Restons vigilants !
  • La création d’un magasin social et d’un taxi social pour soutenir les personnes en difficultés dans notre commune. Ces idées, elles aussi proposées par le seul CDH-IC lors des dernières élections communales, ont aujourd’hui vu le jour. Lors du premier Conseil commun Ville-CPAS de la législature, les cinq représentants du groupe CDH-IC avaient suggéré la mise en place de ces divers dispositifs sociaux qui, à l’époque, avaient été jugés peu concrétisables par la majorité. Mais avec un peu de bonne volonté et face à la crise que le monde traverse depuis fin 2008, nous pouvons, nous devons aider et protéger les Andennais ;
  • Grâce aux interventions du CDH-IC d’Andenne, le pouvoir régional a accepté de soutenir des Plans d’ancrage importants permettant l’accueil de plus de 150 logements sur le territoire de notre commune. Lorsque l’on connaît les enjeux territoriaux, économiques et sociaux d’Andenne, la position géostratégique de notre Cité, les demandes de jeunes couples qui cherchent à se loger sur le territoire de notre commune,… cette action et l’investissement du CDH-IC dans la problématique du logement sont un atout majeur pour Andenne et les Andennais ;
  • La création d’une Maison des Jeunes dans le centre-ville d’Andenne, en parfaite concertation avec les riverains. Combat du CDH depuis près de 30 ans et singulièrement d’Étienne SERMON qui porta ce dossier lorsqu’il siégeait au CCJ (Conseil communal des Jeunes 1998-2000) et par la suite, en tant que plus jeune élu direct du Conseil communal. Un projet socio-éducatif dans un bâtiment facilement accessible aux jeunes dans le centre-ville d’Andenne, telle était la demande du CDH-IC pour permettre aux jeunes de se retrouver, de s’exprimer, de « se » construire et grandir ensemble ;
  • La politique urbanistique andennaise qui a fait l’objet de nombreuses propositions de la part du CDH-IC afin d’équilibrer le développement de notre Cité, sans la défigurer (ce qui ne semble pas toujours être une préoccupation de la majorité). Que ce soit sur les projets du centre-ville, dans les villages, à Monthessal,… le CDH-IC est toujours resté très vigilant quant à l’essor et au devenir du visage d’Andenne. La Cité des Ours doit évidemment se développer, grandir et « avancer ». Mais le respect des riverains, de leur qualité de vie, de notre patrimoine, de notre environnement,… doivent nous guider dans nos choix et notre vision urbanistique ;
  • La fin de la deuxième phase du contournement d’Andenne était attendue de longue date par les Andennais. Le vendredi 9 octobre 2009, Benoît LUTGEN, alors Ministre wallon des Travaux publics, est venu inaugurer ce contournement. C’est en parfaite concertation avec le Ministre et la Ville que le CDH-IC d’Andenne a joué son rôle de relais efficace pour qu’enfin cette liaison d’un kilomètre entre le rond-point du pont et le rond-point de la N90 sis à l’entrée d’Andenne soit finalisée pour le bien des Andennais et surtout pour leur sécurité !
  • A plusieurs reprises, les élus du groupe CDH-IC sont intervenus au Conseil communal sur les problématiques de sécurité routière. Plus d’une douzaine d’interpellations durant la législature ont été déposées, des visites de terrain effectuées, une soirée d’étude avec plus de 60 Andennais et des spécialistes a été organisée,… Le but du CDH-IC : protéger les Andennais et établir un cadastre des besoins en matière de sécurité routière sur le territoire andennais (en concertation avec le Province et le pouvoir régional) ;
  • Suite à une interpellation du groupe CDH-IC, un groupe de travail « Energie » a été créée au sein du Conseil communal. Même si un travail énorme reste encore à effectuer face aux problématiques énergétiques et environnementales, les pouvoirs publics locaux se doivent de montrer l’exemple (isolation, nouvelles technologies, bâtiments passifs…) ;
  • Suite à des échanges insultants de la part du bourgmestre lors du Conseil communal de 3 mars 2011, le groupe CDH-IC a mis au vote une motion éthique visant à confier la présidence du Conseil communal non plus au Bourgmestre, mais à un autre élu (sage…) du Conseil afin que nos débats et nos travaux soient plus « constructifs », et ce, pour le bien d’Andenne et de tous les Andennais ;
  • Etc.

Et oui, cette liste de dossiers est, vous vous en doutez, loin d’être exhaustive ! Le Groupe CDH-IC déposa de nombreux autres textes et propositions (charte associative, pacte de la fonction publique, refinancement du CPAS,…) mais qui furent repoussés par la majorité. Un travail important nous attend donc d’ores et déjà lors de la prochaine législature !

Au Conseil communal, le CDH-IC n’a pas ménagé sa peine !

Et toutes ces idées ont été développées et concrétisées à partir des bancs de l’opposition. Afin « d’inviter » la majorité à accepter ces propositions, des heures de travail ont été nécessaires. Non seulement les membres du Comité CDH-IC ont une importante capacité à formuler des propositions fortes et sérieuses mais ils savent aussi se donner sans compter pour le bien d’Andenne et des Andennais !

Au 22 mai 2012, le groupe CDH-IC a déposé pas moins de 121 motions, interpellations et autres textes complémentaires à l’ordre du jour des 68 Conseils communaux de cette législature, soit le record absolu tous partis confondus (164 au total), comme le montre le graphique ci-contre.

A eux seuls, les élus CDH-IC ont déposé 73,8 % des interpellations. Le reste est partagé entre les écologistes et le PS. Le MR n’a déposé aucun texte sur les 6 ans de législature !

Le CDH-IC sur le terrain à la rencontre des Andennais

Le CDH-IC a organisé de très nombreuses rencontres-citoyennes et autres conférences à l’attention des Andennais sur des thèmes aussi divers que :

  • « Le futur du logement public (et privé) » avec le concours du Ministre André ANTOINE et de divers spécialistes du logement, dont des représentants d’associations andennaises (le 8 décembre 2008) ;
  • « Les aînés et les nouvelles technologies » (le 2 mars 2009) ;
  • « La sécurité routière à Andenne » avec de très nombreux spécialistes indépendants. Conférence introduite par Maxime PREVOT, Député wallon (le 2 mars 2009) ;
  • « Le soutien au monde agricole en pleine crise du lait » en compagnie du Ministre Benoît LUTGEN et de nombreux agriculteurs de la région (le 11 février 2010) ;
  • « L’Union européenne de demain » avec  l’excellente Députée européenne Anne DELVAUX (le 13 janvier 2011) ;
  • Rencontres dans diverses écoles andennaises (visites et débat) avec la Ministre de l’enseignement obligatoire, Marie-Dominique SIMONET (le 18 février 2011) ;
  • « Le développement de nos commerces dans le centre-ville d’Andenne » en compagnie des commerçants d’Andenne et de spécialistes du développement urbain et commercial (les 20 avril et 8 octobre 2011) ;
  • « L’avenir de l’emploi pour les jeunes Andennais » avec un large panel d’experts (le 17 novembre 2011) ;
  • « Les troubles déficitaires de l’attention chez les enfants » pour le monde de la famille et de l’enseignement avec divers spécialistes (le 15 février 2012) ;
  • Nombreuses autres rencontres avec divers groupes andennais pour dessiner le futur de notre Cité !
  • Divers évènements à la découverte de nos superbes villages andennais durant toute la législature ;
  • etc.

Par ces rappels, le Groupe CDH-IC, en plus de démontrer sa capacité de travail, prouve également qu’il a respecté l’ensemble de ses promesses et sa « Déclaration d’opposition constructive » présentée le 18 février 2007. Cette D.O.C. jetait les grandes priorités que le parti promettait aux Andennais de défendre (socio-économie, formation et emploi, logement, énergie, sécurité, éthique et bonne gouvernance).

Mission accomplie !

L’avenir : une vision du futur pour notre Ville et nos villages !

Sur base de ce travail et de cette expérience, le Comité CDH-IC proposera prochainement un réel projet innovant, une nouvelle vision pour Andenne à concrétiser avec le soutien de toutes les Andennaises et de tous les Andennais. Les grands enjeux socio-économiques pour les classes moyennes, la lutte face à la pauvreté et à la crise, des propositions face à la folie urbanistique de la majorité, l’éthique en politique et la nouvelle gouvernance, la gestion de la lourde dette de la Ville, la sécurité routière… tant d’enjeux pour lesquels une vision innovante et crédible est grandement nécessaire.

Ce projet de ville sera élaboré grâce à tout le travail effectué tout au long de la législature en s’inspirant d’idées positives, pluralistes et neuves développées, entre autres, lors des très nombreux contacts établis avec les Andennais lors de nos diverses rencontres…

Pour le CDH d’Andenne, pas besoin de sondage coûteux et dérangeant ! Nos élus et les membres du Comité sont en contact direct et constant avec les Andennais. Grâce à de nombreux nouveaux membres et militants, grâce à leur dynamisme, à leur jeunesse, à leurs idées innovantes, le CDH possède déjà une base réaliste de programme à la fois concret, audacieux, innovant et financièrement réaliste !

Pour le CDH, l’Humain est au cœur des politiques locales !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.