Carnet des Humanistes − avril 2015

Sommaire

  • Invitation au repas du cdH-ic d’Andenne
  • Échos du Conseil communal
  • De retour du congrès du cdH national
  • Éditorial

Télécharger le Carnet des Humanistes

Éditorial

Andenne, tout Andenne, a un avenir !

Andenne s’articule entre son centre-ville et sa couronne verte de beaux villages qui l’entourent. Si ces villages sont relativement agréables, notre centre-ville doit faire face à de nombreux problèmes urbanistiques et sociaux. Il est impératif de repenser Andenne : quelle cité voulons-nous ? De quel centre-ville avons-nous besoin ? Quel futur dessinons-nous pour nos enfants ?

Le CDH d’Andenne, via ses divers ministres, a soutenu le développement du centre-ville d’Andenne. Même si celui-ci doit partiellement s’autofinancer, il est incontestable que la forte augmentation des taxes communales décidée par le PS et le MR il y a deux ans, est liée au coût du développement de ce projet dont certaines chausse-trappes ont mal été anticipées par la majorité. Le petit commerce souffre d’ailleurs énormément dans notre coeur de cité.

Bien que dans l’opposition communale, le CDH-IC d’Andenne a décidé d’apporter sa pierre à l’édifice et ce, de deux façons.

Premièrement, en critiquant de manière positive les projets de centre-ville qui lui étaient soumis, en demandant la mise sur pied d’un groupe de suivi sur le centre-ville, en proposant des idées alternatives plus riches (dont certaines telles qu’une crèche, une école, une résidence-service, … ont été retenues).

Deuxièmement, en s’engageant pleinement dans l’élaboration d’un projet de financement européen (FEDER) permettant d’obtenir un cofinancement de 90% à hauteur de huit millions d’euros, rien que pour soutenir le développement urbanistique du centre-ville d’Andenne. Ce qui est considérable à l’échelle de notre Cité ! Si ce projet est sélectionné, ce sera là un tour de force majeur qu’aura réalisé le CDH d’Andenne tant pour le rayonnement de notre Cité que pour le contribuable Andennais !

Simultanément, le CDH d’Andenne a également sensibilisé René Collin (CDH), ministre de l’Agriculture, au soutien qu’il doit apporter au projet de Plan communal de développement
rural (PCDR) qui a été initié par le Conseil communal il y a quelques mois afin que nos villages soient également soutenus et puissent s’épanouir eux aussi.

Une vision constructive et équilibrée, pour tous les Andennais !

Très cordialement,

Étienne Sermon
conseiller communal
président du cdH d’Andenne

Pocket

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.