Le Carnet − janvier 2013

Au sommaire :

  • Éditorial du président (voir ci-dessous)
  • Analyse des résultats des élections
  • Présentation des nouveaux conseillers communaux
  • Analyse du budget 2013 de la Ville et de la déclaration politique de la majorité PS-MR

Télécharger le Carnet des Humanistes − Janvier 2013

Paradoxes

Jamais l’information n’a circulé aussi vite. Et dans le même temps, jamais elle n’a circulé aussi mal.

La presse regorge d’articles basés sur des rumeurs, relayant des publications scientifiques n’ayant pas passé les indispensables étapes de vérification par d’autres scientifiques. Désormais, la vitesse prime, alimentée par la peur de rater le buzz, de perdre de l’audimat et donc des rentrées publicitaires…

En lisant un article, une revue ou un livre, on s’attend à ce que l’information ait été vérifiée, relue, validée, recoupée… Mais cette étape essentielle à un travail journalistique de qualité est de plus en plus souvent bâclée, voire ignorée. Internet, en particulier les réseaux sociaux, permet de partager et diffuser massivement une information, renforçant ainsi artificiellement sa crédibilité. Cette situation nouvelle nécessite de changer définitivement nos habitudes de lecture. Alors que nous avons appris à lire en considérant d’emblée que ce qui est écrit est correct, il faut à présent adopter l’attitude inverse et considérer que toute information n’est pas fiable à priori.

Certains groupes extrémistes l’ont bien compris. Ils exploitent habilement ce phénomène et diffusent des informations pernicieuses, infondées et volontairement incomplètes, dans le seul but de dénigrer et pour mieux affirmer leurs propos extrêmes. Il en résulte des messages à faire suivre ou partager « le plus vite possible ». Et de nombreuses personnes tombent innocemment dans le panneau, laissant leur première réaction d’indignation prendre le dessus sur une analyse plus rationnelle de l’information.

En tant que citoyens engagés, il est de notre responsabilité d’adopter une attitude éducative, à savoir de vérifier l’information qui nous est communiquée et de réagir au-delà de la simple réaction sur le coup de l’émotion, quitte à rectifier l’information, le cas échéant.

Pour rester dans le sujet, je terminerai mon éditorial par un message qu’il faut vraiment partager et faire suivre le plus vite possible. Mais soyez rassurés, l’information est vérifiée : 2013 est là. Bonne et heureuse année à tous !

Jean-Marc Steux, président du cdH d’Andenne

Pocket

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.