2006-2009 : Bilan de mi-législature communale

A mi-chemin de la législature communale, le cdH d’Andenne, deuxième groupe politique du Conseil communal, tire quelques enseignements des trois années écoulées et met ainsi en lumière quelques dossiers ayant marqué cette première moitié de législature.

La présentation se fait en deux parties:

– Dix casseroles de la majorité

– Dix dossiers soutenus pas le cdH

 

Dix casseroles de la majorité…

Quelques morceaux choisis (il y en avait d’autres) pour dénoncer les dérives significatives d’un pouvoir qui est depuis trop longtemps aux mains de(s) même(s) personne(s)…

1. Marché public : Attribution politique d’un marché à la société Daerden…

Un dossier de marché public fut particulièrement affligeant en cette première partie de législature : l’attribution de ce marché public de réviseur de la Régie communale des Sports à la société Daerden! Ajoutons également l’utilisation contestable d’un huis clos pour l’attribution de ce marché public. Seul le groupe cdH au complet s’est opposé à ce dossier lors de la séance du Conseil communal.

Qu’en est-il de notre démocratie lorsque qu’il y a soupçon de « copinage » ou lorsque ce ne sont pas les sociétés nécessairement les mieux placées qui remportent les marchés ?

2. Centre-ville : La majorité socialiste joue au Monopoly

Plus de 3.000.000 € déjà dépensés, sans compter les frais et autres études connexes… Quelle somme ! L’opacité est totale sur le projet et la majorité socialiste refuse tout débat public. En attendant, tous ces bâtiments sont inutilisés et génèrent des frais…

Mais quelle méthode de travail affligeante ! Quel manque de respect à l’égard des élus et de la population andennaise ! A quand un peu de rigueur et de méthodologie ?

3. Toujours plus d’habitants : et les infrastructures ?

C’est une obsession de la majorité : vouloir toujours plus d’habitants. Quitte à vendre des terrains de football ou des zones proches de carrières. Or, les infrastructures ne suivent pas et le nouveau contournement routier sature déjà aux heures de pointes.

Avec l’augmentation des taxes, l’argument mayoral de la « faible imposition locale » visant à attirer de nouveaux habitants, vole en éclat !

Pour le cdH, plus d’habitants « oui », mais pas au détriment du bon sens, de la qualité de vie et du respect de notre environnement et de notre patrimoine.

4. Jeunesse : Quel avenir… pour la Maison des Jeunes ?

Toujours aucune véritable Maison des Jeunes à proximité du centre-ville, toujours aucun projet socio-pédagogique associé ! Voilà plus de 30 ans qu’on en parle… et toujours rien.

Seul le cdH (qui compte dans ses rangs le plus jeune élu) a mis ce point à l’ordre du jour du Conseil communal durant la législature. Faudra-t-il des revendications musclées ou d’autres incidents graves pour enfin faire avancer le dossier ?

5. Canal C : Censure stalinienne des médias ?

En utilisant la pression (digne d’un pays communiste), le bourgmestre d’Andenne a fait retirer de la toile le reportage de Canal C dans lequel on le voit en flagrant délit d’insultes envers l’opposition…

Deux comportements inacceptables en démocratie… pour autant qu’Andenne soit une réelle démocratie !

6. Nouveau concept de la majorité socialiste : le « Pollué-Payeur »

Un tag apparaît sur votre façade et vous avez 15 jours pour le faire disparaître vous-même. Si vous ne vous exécutez pas, la police vous mettra en demeure. Passé ce délai, la Ville nettoiera elle-même le tag et… vous adressera la facture. Et oui, on ne chipote pas à Andenne !

Mais quel ne fut pas l’étonnement des socialistes lorsque le cdH d’Andenne les informa en séance du Conseil communal que des tags étaient apparus sur les bâtiments du CPAS. Situation cornélienne : le CPAS allait-il devoir payer ?

7. Logis Andennais : En quête de procédure !

Malgré les demandes répétées du cdH d’Andenne, pas le moindre représentant des locataires à l’horizon au Conseil d’Administration des Logis Andennais. Le siège reste encore et toujours vide… !

8. Finances : Du bas de laine à la chaussette trouée

Le bas de laine défendu par les socialistes est une illusion, un leurre qui cache une dette colossale (33 millions d’euros) et devient… une socquette trouée. Conséquence : cette dette lourde et ces réserves qui fondent empêchent de mener toute nouvelle politique volontariste.

Pauvres Andennais !

9. Budgets : Rien pour les Andennais face à la crise !

A Andenne, il n’y a pas de budget de crise pour les citoyens : les impôts sont augmentés, les Andennais ne sont pas aidés… sauf ceux qui ont vendu des immeubles à la ville !

10. PS-MR : Mésentente très cordiale…

Le MR a signé le pacte de majorité, mais n’a pas d’échevin. Absurde ! Il a fallu 9 ans au MR pour découvrir qu’il s’était fait rouler dans la farine… et, à présent, il fait de « l’opposition dans la majorité »… peut-être pour ne pas perdre l’un ou l’autre mandat rémunéré !

Le MR doit choisir : soit il reste dans la majorité, soit il nous rejoint sur les bancs de l’opposition.

Dix dossiers soutenus par le cdH d’Andenne

Au-delà des clivages politiques et de son travail de contrôle et de critique de la majorité, le cdH d’Andenne avait annoncé une opposition constructive et a donc travaillé pour les Andennais. Cela s’est traduit dans les faits !

En voici dix exemples :

1. Mâle-Plume : La solution venue du cdH !

A côté du silence radio de certains, le cdH d’Andenne, bien que dans l’opposition, a porté ce dossier au gouvernement wallon et a travaillé à une solution rapide et solide. Le cdH a déposé de son propre chef une motion au Conseil communal visant à protéger les villages verts andennais… et s’assurera que le nouveau ministre (Ecolo) mène ce dossier jusqu’au bout.

2. Maison de l’emploi : Priorité absolue

La création d’une maison de l’emploi était une des priorités du programme cdH-ic. Le cdH soutient sa création et sa rapide mise en place car l’emploi va mal à Andenne (16,5% de taux de chômage), quoi qu’en dise la majorité. Le taux de chômage à Andenne est supérieur aux arrondissements de Namur et de Huy. Les soi-disant emplois créés viennent en grande partie des nouveaux habitants arrivés à Andenne… avec leur emploi !

3. Sécurité routière : Les accidents ne doivent plus être une fatalité

Malgré une lamentable tentative de déstabilisation par le bourgmestre, un débat organisé par le cdH d’Andenne a réuni habitants et spécialistes de l’IBSR, de la police,… Résultat : un ensemble de propositions concrètes a été remis au Conseil communal. Espérons que la majorité en place en fera bon usage pour protéger nos concitoyens.

Depuis le début de la législature, le groupe cdH-ic a déposé pas moins de 7 interpellations sur la sécurité routière.

4. Centre-ville : Méthodologie, propositions et démocratie

Face à l’absence de débat au conseil communal, le cdH d’Andenne a proposé une méthodologie de travail (« Master Plan ») transparente et démocratique, mettant sur la table des idées concrètes et requérant l’organisation de débats publics. Pour choisir ensemble l’avenir de notre ville !

5. Logement social : Conférence-débat

Le cdH d’Andenne a organisé un débat (en présence du Ministre André Antoine, alors Ministre en charge) extrêmement porteur sur le fonctionnement du logement social. Parce que chacun a droit à un logement décent, parce que la population doit être informée sur ses droits et devoirs.

De plus, ajoutons que grâce au ministre et au cdH d’Andenne, ce sont deux plans d’ancrage représentant 150 logements pour Andenne qui ont été acceptés et seront co-financés par la Région wallonne.

6. Règlement d’ordre intérieur : Des avancées grâce au cdH…

Le groupe cdH-ic a émis la toute première réflexion sur la modernisation du règlement d’ordre intérieur du conseil communal. Une série de propositions de modifications de ce R.O.I. ont été émises par les élus cdH (aucune proposition n’a été émise par les PS, MR ou Ecolo) et ainsi ont été obtenues une série d’avancées démocratiques. Aucun autre parti ne s’est mouillé et Ecolo a par ailleurs félicité à ce sujet le PS… au lieu du cdH !

7. Commission énergie : Un outil à utiliser

Le cdH-IC a proposé et obtenu qu’un groupe de travail soit mis en route afin de plancher sur la manière de gérer au mieux l’énergie à Andenne. Reste à attendre que les autres partis (Ecolo compris) y mettent du leur…

8. Magasin social : Idée à creuser

Selon le cdH, le magasin social est une nécessité qui faisait partie de notre programme électoral. En début de législature, nous avons même déposé une  proposition à ce sujet. S’il nous avait été répondu « impossible », aujourd’hui, cet outil existe. Le tout est de veiller à répondre aux vrais besoins non encore rencontrés de la population.

9. Rencontres citoyennes : Ecouter le monde associatif !

Le cdH d’Andenne rencontre régulièrement le monde associatif dans le but d’écouter les besoins des Andennais. Ensuite, nous tentons de relayer les  demandes claires et précises lors d’interpellations et de propositions afin d’aider les Andennais qui s’investissent dans leur cité.

10. Déchets : Internet pour aider le citoyen

Dans la foulée du passage aux poubelles à puce, le défi à relever est de réduire les déchets et… la facture des citoyens. Sur son site Internet, le cdH d’Andenne met à disposition un outil afin d’aider les Andennais à comparer les coûts de l’ancien et du nouveau système.

La démocratie passe aussi par l’information et la pédagogie.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Secrétaire du cdH d'Andenne