Lettre ouverte aux Andennais

Lettre ouverte aux Andennais

Votre assurance « bien-être », c’est d’abord la démocratie !

Lors du Conseil communal du 3 mars dernier, la démocratie a, une nouvelle fois, été confisquée par un Bourgmestre animé par ses seules certitudes et une attitude aussi caricaturale que démagogique. Insultes, propos vexatoires, privation de parole : rien n’a été épargné aux représentants de l’opposition, contraints de quitter la séance, suivis de membres de la majorité.

Cet évènement est extrêmement grave. Il a d’abord conduit la majorité à adopter l’ordre du jour en quelques minutes, sans le moindre esprit critique. Et puis, surtout, en ne respectant pas les conseillers de l’opposition, ce sont les Andennais que Claude Eerdekens a méprisés. Le groupe CDH d’Andenne a adressé un recours auprès du Ministre en charge des pouvoirs locaux, parce que le Bourgmestre a ainsi enfreint le règlement d’ordre intérieur du conseil communal mais aussi le code de la démocratie locale et de la décentralisation.

Aujourd’hui, le Bourgmestre semble banaliser les faits. Ce n’est, du reste, pas la première fois qu’il se comporte de la sorte. C’est inquiétant pour la bonne gestion de notre ville. Parce que sans débats contradictoires, c’est l’intérêt général qui est menacé, c’est-à-dire votre intérêt. Le Bourgmestre, en donnant la priorité à des certitudes réductrices, oublie de gérer notre commune, dont la situation financière est très inquiétante, ce qui constitue une menace pour la prise en charge de nombreuses priorités notamment le soutien aux citoyens les plus fragiles. Des indicateurs de bien-être comme le taux de chômage et le revenu par habitant restent, en effet, nettement plus défavorables que dans les communes voisines du Namurois. Et tout cela après quarante ans de mandat : un véritable échec !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

En clair, nous avons perdu toute confiance dans la capacité du Bourgmestre à présider le conseil communal et à gérer notre commune.

Mais cela ne nous empêchera pas de nous concentrer sur l’avenir. Nous resterons une force de proposition et de critique constructive, nous continuerons inlassablement à déposer des motions et des interpellations sur toutes les questions d’intérêt général, et nous ne renoncerons pas à tout faire pour vous convaincre qu’il y a une alternative à la majorité actuelle, dans votre intérêt.

En bref, n’est-il pas temps d’opter pour le changement à Andenne ?

 

Etienne SERMON, chef de groupe

Marie-Claire LALLEMEND, Conseillère communale

Philippe MATTART, Conseiller communal

Mireille TONGLET-KALLEN, Conseillère communale

Pierre-Jean LEBLANC, Conseiller CPAS

Jean-Marc STEUX, Président du CDH d’Andenne

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Secrétaire du cdH d'Andenne