Mâle Plume : Un pas de plus vers la modification du Plan de Secteur

Le cdH d’Andenne se réjouit d’apprendre que la demande de modification du Plan de secteur du site de « Mâle Plume », initiée par le Ministre André ANTOINE (cdH), ait encore effectué une nouvelle avancée significative.

En effet, le Gouvernement wallon, réuni ce vendredi 29 janvier 2010, a approuvé le projet d’étude d’incidence liée au dossier « Mâle Plume ». Cette étude constitue une des étapes légales indispensables conduisant à la modification de la zone d’extraction problématique au Plan de secteur, en zone verte et agricole. In fine, grâce à cette procédure lancée il y a plus d’un an, tout danger pour les riverains de voir apparaître une carrière sur ce site, sera définitivement écarté.

Le cdH d’Andenne et le cdH wallon se sont toujours inscrits et continueront à s’inscrire dans la défense de ce lieu superbe et quasiment « magique » qu’est Mâle Plume.

 

Par ailleurs, le cdH d’Andenne a été consterné de prendre connaissance des intentions des sociétés Solvay et Van Nieuwpoort de « réaliser des travaux de forage » sur ce site en stipulant que ceux-ci seraient « bien en arrière des falaises bordant la RN90 » (dont plusieurs tonnes de pierre se décrochent) tout en précisant simultanément que « ces travaux de forage visent à compléter la connaissance géologique du sous-sol, notamment dans le cadre du creusement de la future galerie reliant le site d’exploitation à la station de chargement des péniches en bordure de la Meuse. »

Solvay et Van Nieuwpoort se contredisent totalement ! Premièrement, ces sociétés prétendent être conscientes de la problématique des rochers le long de la RN90 et en même temps, elles annoncent des travaux de forage visant à étudier la faisabilité de réaliser le tunnel devant passer sous lesdits rochers très instables !

Soit Solvay et Van Nieuwpoort sont totalement suicidaires et souhaitent entraîner dans leur folie les riverains (déjà très inquiets). Soit elles ne connaissent pas le site ni leur dossier… et racontent n’importe quoi ! Quelle que soit la réponse à cette interrogation, les inquiétudes sont légitimes !

Par la voix de son Chef de Groupe, Etienne SERMON, le cdH a interpellé le Conseil communal ce vendredi 29 janvier afin de débattre de la question. Le cdH d’Andenne rappelle à ces deux protagonistes que 800 habitants vivent dans ce village (et bien plus aux alentours). Ce n’est peut-être qu’un détail aux yeux d’importantes sociétés à dimension mondiale… mais insister régulièrement sur la dimension humaine de ce dossier est très certainement une chose fondamentale !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Secrétaire du cdH d'Andenne