Des infrastructures pour qu’Andenne se développe !

Durant toute la législature – pourtant siégeant sur les bancs de la minorité – les élus du groupe CDH-IC se sont démenés pour offrir aux Andennais des infrastructures dignes d’une ville de plus de 27.000 habitants. Dans un contexte budgétaire pourtant extrêmement difficile, le CDH-IC d’Andenne a soutenu auprès des autorités régionales plusieurs grands projets andennais qui bénéficient aujourd’hui à tous les concitoyens de la Cité des Ours.

Ces divers projets, de manière non exhaustive, sont:

  • comme nous l’avons évoqué plus haut, un budget de 5.000.000 € (cofinancé par l’Union européenne) pour la construction du « Phare», futur pôle culturel majeur de la Cité ;

  • un budget de 910.000 € (cofinancé par l’Union européenne également) débloqué par le ministre René Collin (CDH) pour enfin débuter les travaux de la rue des Pipiers;
  • un aménagement de ronds-points à la sortie d’autoroute E42 (qui permettent d’éviter de très nombreux accidents) et la création d’un parking de covoiturage continuellement utilisé ;
  • le projet de Maison des Associations était une des priorités du programme du CDH-IC lors des élections communales de 2012. Le CDH-IC a donc soutenu sans réserve ce projet et a contribué à sa réflexion et à son développement ;
  • un soutien aux PCA du centre-ville mais aussi une sélection d’Anton dans l’appel à projets des dix « Quartiers nouveaux» lancé par le gouvernement wallon. Andenne est la seule commune de la province à avoir été sélectionnée dans le cadre de cet appel ;

  • une Andenne Arena complètement neuve, qui peut enfin satisfaire tous les clubs sportifs, la coûteuse rénovation de la piscine pour le plus grand plaisir des Andennais et des écoles de l’entité, et enfin la rénovation de la piste d’athlétisme et la construction d’un bâtiment en bordure de piste dédiés aux athlètes ;
  • le superbe espace multisports sur la place de Petit-Waret inauguré le 13 juin 2015 par le ministre René Collin (CDH) ;
  • le soutien au développement de voiries d’accès et de création d’espaces d’accueil d’entreprises dans les ZAE de Petit-Waret et de La Houssaiemais aussi à la dépollution du site Brenner ;
  • un PCDR qui, pour la première fois à Andenne, a été mis en place. En plus d’apporter de nouvelles idées et de voir certains projets se concrétiser, la mise en place d’un PCDR est un exercice démocratique et participatif auquel la majorité n’est pas habituée. Quoi qu’il en soit, le CDH-IC soutient la démarche et le ministre de la Ruralité, René Collin, suit ce dossier avec beaucoup d’attention et de bienveillance ;
  • la rénovation complète de la voirie allant de Namêche, traversant Vezin et aboutissant à proximité de l’autoroute. Cette voirie, fort dégradée, est maintenant neuve pour plus de sécurité des usagers ;
  • des plans d’ancrage importants (150 logements) financés par la Wallonie pour satisfaire aux besoins de logements publics dans le Canton d’Andenne (rénovation, nouveaux logements, vente de logements,…) et le CDH-IC a également contribué à sauver et relancer l’AIS d’Andenne-Ciney ;
  • enfin, après avoir interpellé plusieurs fois, la réparation du mur de soutènement de l’ancien cimetière d’Andenne. Des sépultures menaçaient de se retrouver d’un instant à l’autre sur la voirie. Agir devenait primordial ;
  • l’arrêt de l’utilisation de pesticides par des agents communaux dans le cadre de l’entretien des cimetières, produits gravement toxiques pour les utilisateurs. Les cimetières ainsi traités restaient fermés au public plusieurs jours ;
  • une sécurisation de la route d’Anton à son arrivée sur la N90 afin d’assurer une meilleure visibilité et diminuer le nombre d’accidents ;
Pocket

Publié par

avatar

Conseiller communal