Les commerçants en difficulté… alors qu’Andenne regorge de magasins de qualité

En février 2017, le CDH-IC lance une grande opération « Andenne, la Cité des Courses ». Suite aux difficultés rencontrées par les commerçants (entre autres dues au parking devenu payant),  il était du devoir du CDH-IC de réagir.

En présence du Ministre Maxime Prévot, le CDH-IC a convié tous les commerçants du centre-ville ainsi qu’un spécialiste du commerce urbain (auteur d’une étude pointue sur le sujet) et présenter les dix mesures que les élus humanistes ont mûri avec le secteur du commerce local. Ces idées positives doivent permettre de redonner un élan fort au secteur commercial du centre-ville. Ces dix mesures sont :

  • La constitution d’un cadastre des commerces et des espaces disponibles ainsi qu’un fort accent sur la Promenade des Ours, afin de répondre aux demandes et d’attirer des enseignes connues et des magasins innovants à services multiples (café-librairie, magasin de confection pour enfant-espace de jeux,…) et surtout, une locomotive commerciale dans le fond de la percée ;
  • Lutter contre les vitrines vides (13% à Andenne) en les décorant avec des promotions et des annonces locales. Accueillir des pop-up stores ou magasins éphémères, des expositions temporaires dans ces commerces non utilisés pour mettre en lumière les artistes et artisans de la région. Et, comme en Flandre, nous devons également réfléchir à un système de prime à la rénovation commerciale ;
  • Une gestion du parkingpayant ! Avec une tarification simple (1€/heure) et la première demi-heure gratuite (supprimer dès lors le disque spécial). Octroyer aux commerçants andennais des tickets de parking à prix préférentiel à distribuer à leurs clients. Améliorer la signalétique des aires de stationnement et multiplier les outils de communication ;
  • Il faut une fiscalité plus douce pour les commercesen réduisant le précompte immobilier (2700 centimes additionnels à Andenne alors que la circulaire les plafonne à 2600). Mettre également un point d’arrêt à la multiplication des taxes sur nos commerces. Autoriser la diminution des taxes pour tous nouveaux commerces durant leurs trois premières années d’activité. Mettre en place un système « Créashop » (avec tout un suivi) permettant d’octroyer un montant de 6.000 € pour soutenir la mise en place d’un nouveau commerce.  Octroyer une prime à l’innovation commerciale : tout nouveau commerce dont les produits sont innovants et/ou n’existent pas encore sur la place commerciale locale, se verra allouer une prime complémentaire de 1.500 € ;
  • « City Management » : le concept de « City Management » constitue l’une des meilleures réponses au phénomène de désertification du commerce urbain. Le « City Management » consiste à coordonner les activités des commerçants, des autorités publiques et des autres acteurs locaux. Il doit assurer la communication, encourager le développement harmonieux de la ville et rechercher, plutôt qu’une concurrence, la complémentarité avec les commerces. Le « City Management » doit également développer des valeurs ajoutées (services de haute qualité,…) liées au commerce urbain. Exactement ce qu’il faut à Andenne ! ;
  • Tout le monde le sait : le potentiel touristique d’Andenne doit être mieux exploité. Nous devons donc renforcer de manière significative l’Office du Tourisme, ses moyens et ses équipes. Développer une communication dynamique de mise en valeur du patrimoine andennais et nos commerces. Accueillir un hôtel ou plus de chambres d’hôtes à Andenne mais aussi une structure privée pouvant restaurer au moins une soixantaine de touristes (un car) en plein centre-ville. Envisager la création d’un espace d’accueil de mobil-homes. Désigner un seul échevin en charge des compétences du commerce, de la culture et des festivités. Avec le futur « Phare », développer les richesses archéologiques andennaises et faire d’Andenne la capitale européenne de la céramique;
  • Des aménagements sont nécessaires pour renforcer l’attractivité en valorisant la visibilité du centre-ville commercial. Réaménager les quatre-bras et repenser l’éclairage en définissant un concept « lumière » qui permettra de créer une identité propre. Aménager des tronçons de voiries qui pourraient devenir régulièrement des zones semipiétonnes. Elargir, rénover, adapter et sécuriser les trottoirs. Travailler avec la Wallonie et le BEP sur les « entrées de ville » plus agréables. Redéfinir les espaces et le mobilier urbains et offrir de nouveaux lieux de rencontres « Urban Livingstyle Points ». Revitaliser la galerie Sainte-Begge ;
  • Valoriser l’image et les atouts d’Andenne. La Cité des Ours dispose d’atouts historiques, architecturaux, culturels et touristiques qu’il conviendrait de mettre davantage en valeur (cœur historique, sites naturels, festivités locales, têtes d’affiche du Centre culturel. Faire la promotion de la ville à l’échelle régionale s’avère indispensable. L’objectif est double : attirer plus de clients et donner d’Andenne une image dynamique pour les investisseurs ;
  • Soutien aux commerçants. Amplifions le rôle de l’ASE (agence de stimulation économique) en mobilisant les partenariats avec l’AMCV (association du management du centre-ville), les fédérations professionnelles (UCM, HORECA-Wallonie…) et les universités. Ceci afin d’instaurer des formations libres en « Retail Management » développant les savoirs et savoir-faire de pointe pour les commerçants. Développer l’animation commerciale pour promouvoir et dynamiser Andenne. Renforcer le web-designer et l’ergonomie du site « ShopinAndenne ». Renforcer l’Union Andennaise des Commerçants, interlocuteur primordial du redéploiement commercial et économique d’Andenne ;
  • Rendre la ville d’Andenne « Smart City », atout maître pour nos commerces. Nous pourrions installer un wifi gratuit dans le centre-ville, assorti d’applications visant à promouvoir l’offre commerciale de manière didactique et dynamique. Renforcer l’accompagnement, la formation et la veille de nos commerçants. Cela contribuerait à ce qu’ils se sentent soutenus et attirent une clientèle spécifique supplémentaire appréciable !
Pocket

Publié par

avatar

Conseiller communal

Serez-vous le premier à commenter cet article ?

Publier une réponse

Vous devez être identifié pour publier un commentaire.