Un travail important en Conseil communal et la création de futures commissions communales… pour tirer pleinement parti de la démocratie

Sous la précédente législature, le CDH-IC avait bataillé ferme pour offrir aux citoyens la possibilité d’interpeller directement leurs élus. Ce concept d’interpellation citoyenne a donc été inclus dans le règlement d’ordre intérieur du Conseil communal.

Durant cette législature, le CDH-IC a réclamé la mise en place de commissions communales. Certaines Villes et Communes plus petites qu’Andenne, ont une Commission par échevin. Nous ne sommes pas aussi gourmands. Mais le CDH-IC souhaite la mise en place, à tout le moins, de deux commissions qui nous semblent fondamentales pour Andenne :

  • une Commission communale des finances et de la prospective (qui se réunirait deux à trois fois avant le vote du budget, une fois avant l’approbation de la modification budgétaire et une fois avant le compte). Notre groupe a même déposé une motion dans ce sens en Conseil communal ;
  • une Commission communale du centre-ville et du développement territorial qui aborderait en détail toutes les problématiques liées aux travaux du centre-ville, aux parkings,… mais aussi au développement territorial général de la Cité des Ours. Cette commission serait un laboratoire de réflexion, de prospective, elle auditionnerait des experts et ferait un travail totalement différent (mais complémentaire) de la CCATM.

A plusieurs reprises, la majorité a déjà dû « rectifier le tir » sur base des propositions du CDH-IC. Cela serait plus facile à effectuer en commission pour arriver en Conseil communal avec des textes aboutis, plutôt que de devoir revenir une seconde fois en Conseil communal avec des corrections et des adaptations. Tout réside dans un choix : celui de l’efficacité que le CDH-IC a clairement fait et depuis longtemps !

 

Après avoir essuyé de très nombreux refus durant toute la législature, lors du Conseil communal du 11 décembre 2017 (débat budgétaire) : victoire !  La majorité annonce enfin la mise en place de futures commissions… sous la prochaine législature. Le combat démocratique était beau et digne. Espérons que la promesse sera tenue.

En ce qui concerne les motions et interpellations, le CDH-IC n’a pas ménagé ses efforts, ici non plus. Sur les 148 textes déposés depuis le début de la législature, 81 émanent du groupe CDH-IC (55%). 53 (36%) proviennent des écologistes, 13 (8,5 %) du groupe socialiste… et un seul du groupe MR.

Tout est dit !

En ce qui concerne les « interpellants », le CDH-IC place trois de ses élus dans le carré d’as :

  • Etienne Sermon (CDH-IC) : 47 textes
  • Hugues Doumont (Ecolo) : 25 textes
  • Philippe Mattart (CDH-IC) : 17 textes
  • Christian Mattart (CDH-IC) : 14 textes

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Conseiller communal