Andenne, rue des Moulins : Sécurité des usagers et cadre de vie

Constats

  1. De plus en plus fréquentée et depuis toujours un itinéraire de délestage lors de chaque fermeture du centre-ville (et pas seulement !) ;
  2. Si un maximum de 50km/h est raisonnable en agglomération, dans ce quartier, rouler à plus de 30km/h est tout simplement dangereux ;
  3. Quand il n’est pas interdit, le stationnement sur la chaussée y est bien évidemment déconseillé ;
  4. Les trottoirs sont parfois des refuges illusoires. En effet, même lors des croisements de deux voitures (que dire s’il s’agit de deux semi-remorques ?), certains conducteurs pressés n’hésitent pas à en « rogner » les bordures ;

Nous savons qu’à plusieurs reprises, le collège a été sollicité, que des améliorations ont été apportées, mais qu’à ce jour, les riverains se désespèrent encore. Toutefois, certains ne laissent pas tomber les bras. Nous les avons rencontrés ce vendredi 14 novembre.

Propositions :

  1. Une limitation de vitesse s’impose (un 30km/h ne serait pas un luxe) ;
  2. A titre expérimental, la pose de chicanes dans chaque sens (vasques fleuries,…) avec une pré-signalisation adéquate devrait être envisagée ;
  3. Enfin, ici comme ailleurs, la présence d’un policier, les vendredis matins par exemple, serait accueillie avec reconnaissance.

Jacques Mazy
Conseiller communal

Question posée par le cdH-IC lors du conseil communal du 28 novembre 2008

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.