Communication – Éviter les ambiguités

Philippe MattartVous n’êtes pas sans savoir, Monsieur le Bourgmestre, que d’autres niveaux de pouvoir sont particulièrement regardants sur les dépenses de communication des élus à charge des budgets publics.

Une seule signature en qualité de Ministre, même lorsque sa légitimité fonctionnelle est évidente, donne lieu à des règles et procédures très strictes.

Nous sommes, au niveau local, loin de ces contraintes. Mais néanmoins, on peut s’interroger sur la pertinence de la valorisation des élus de la majorité sur des supports publics.

Je pense ici, plus particulièrement, à la photo et à la signature de l’échevine en charge des festivités sur le dépliant distribué à l’occasion des fête. Je pense aussi à la mise en ligne des discours de l’Echevine et du Bourgmestre sur le site de la Commune. D’autres exemples peuvent probablement être avancés.

Certes, vous vous êtes défendu, Monsieur le Bourgmestre, de toute connotation politique. Mais néanmoins un discours prononcé à l’occasion des fêtes de Wallonie est rarement dépourvu de toute vocation politique.

  • Pouvez-vous nous donner le montant dépensé en frais de communication (dépliants, programmes, …) à l’occasion des fêtes de Wallonie, et singulièrement de la part communale dans le dépliant programmatique des fêtes ?
  • Ne pensez-vous pas, indépendamment de la perspective électorale qui fait l’objet de contraintes et périodes spécifiques, qu’une charte communale de la communication pourrait éviter, à l’avenir toute ambiguïté quant à la rente de situation dont peut jouir une majorité pour s’assurer une visibilité à charge des deniers communaux.

Je ne conteste pas la légitimité du Collège à communiquer à des fins fonctionnelles. Mais en dehors de cette faculté, il me semble que la communication financée par le contribuable andennais doit être encadrée par un impératif d’équité et/ou de réserve.

Je vous remercie

Interpellation déposée par Philippe Mattart au Conseil communal du 10 octobre 2011

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.