Construction de logements publics à Coutisse : quel encadrement urbanistique, quelle infrastructure et quels équipements

Philippe Mattart

La création de logements publics est une priorité politique propre aux communes qui veulent garantir le droit au logement pour tous les citoyens. Le projet déposé par le Logis Andennais pour la rue des Saules et la rue de l’Hospice à Coutisse va dans ce sens et mon propos n’est évidemment pas d’en contester la pertinence.

Cela étant, les choix d’implantation des logements publics doivent être assortis, comme pour toute construction – unifamiliale ou groupée – d’un encadrement urbanistique et des équipements adéquats. Et force est de reconnaître que cet encadrement, ainsi que les équipements, posent aujourd’hui question pour Coutisse.

 

Tout d’abord, le bâti à caractère rural et ancien des rues concernées (Saules, Laveaux, Montagne, Hospice) doit impérativement constituer une donnée quant aux modalités d’implantation du projet.

Le service de l’Urbanisme s’est-il déjà penché sur les mesures à prendre pour que le projet se conjugue harmonieusement avec le bâti local ?

Immanquablement, les 18 logements en projet vont modifier l’environnement local et auront une influence sur les services collectifs et sur la mobilité.

  • Les voiries proches ne devront-elles pas faire l’objet d’aménagements ou d’adaptations afin d’assurer la sécurité des usagers?
  • L’école fondamentale de la rue de la Montagne est-elle adaptée à l’accueil d’une population scolaire additionnelle ?
  • Les équipements sont-ils adaptés, principalement le réseau électrique.

Telles sont les questions que j’avais à cœur de vous poser, alors même que la séance de clôture de l’enquête publique a eu lieu aujourd’hui.

Interpellation déposée au Conseil communal du 7 novembre 2011 par Philippe Mattart

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.