La coupe du monde de football, une fête pour Andenne ?

Monsieur le bourgmestre,

Bien que je ne sois pas un fan inconditionnel de football, je ne reste pas de marbre lorsque notre équipe nationale se prépare à affronter les meilleures nations du football mondial.

À n’en pas douter, les tenanciers des cafés andennais et probablement d’autres acteurs privés préparent le terrain afin d’offrir une coupe du monde digne de ce nom à leurs clients.

Malheureusement, nous devons le constater, la sécurité des personnes qui circulent dans le centre-ville le soir n’est pas toujours garantie ; les derniers arrêtés de police que vous avez pris pour restaurer l’ordre public en témoignent.

Malgré tout, nous ne souhaitons pas voir fermer le centre-ville pendant la coupe du monde au prétexte qu’il n’y a pas de ville plus sûre qu’une ville vidée de ses habitants.
À l’approche de cet événement incontournable qu’est la coupe du monde, pouvez-vous présenter à notre assemblée les différentes mesures que vous envisagez de prendre pour que tout tourne rond sur notre terrain et que les Andennais puissent vivre leur coupe du monde en toute sérénité ?

Les mesures de police répressives seront prises, j’en suis convaincu ; les ordonnances de police prises précédemment ont donné le ton. À ce sujet, il est utile de souligner que l’alcool consommé dans le centre-ville ne provient pas nécessairement des commerces du centre.

Une collaboration efficace entre tous les acteurs impliqués dans la vie nocturne au centre-ville doit encore se voir renforcée pour des événements festifs tels que celui qui nous occupe. Je pense bien entendu aux autorités communales, à la police et aux tenanciers des cafés, mais également au service des festivités.

Plus particulièrement, la présence d’agents médiateurs ayant une formation spécifique pour travailler sur la prévention de la violence nous semble être une des solutions à envisager pour assurer la sérénité dans le centre-ville et calmer les tempéraments les plus chauds.

Je vous remercie.

Interpellation déposée par Christian Mattart au Conseil communal du 27 mai 2014

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.