Inspection et entretien des arbres remarquables de la commune

L’été dernier, plusieurs grosses branches de l’arbre situé place Jean Tousseul à Seilles se sont effondrées lors d’un après-midi sans vent et ensoleillé. Bien qu’une personne se trouvait à bord de son véhicule sous l’arbre à ce moment, il n’y a heureusement que des dégâts matériels à déplorer.

Chute de branches place Jean Tousseul à Seilles en septembre 2012.

Chute de branches place Jean Tousseul à Seilles en septembre 2012.

Quelques mois plus tôt, un des arbres du parc de la place Wauters à Seilles était détruit suite aux intempéries. À cause du vent ?

Comme vous le savez, la Ville d’Andenne a la charge de veiller à la sécurité du public et à entretenir son patrimoine en bon père de famille.

  • À l’heure actuelle, combien d’arbres remarquables sont recensés sur le territoire communal ? Existe-t-il une cartographie des arbres dont la Ville est responsable ?
  • Dans quel état de santé sont tous ces arbres et combien y a-t-il eu d’incidents similaires à ceux évoqués plus haut ?
  • Plus particulièrement au sujet de l’arbre situé place Jean Tousseul, on constate encore aujourd’hui que le cœur de l’arbre semble mort. Dans quel état est l’arbre ? Quelles mesures sont envisagées à son sujet ? Les riverains peuvent-ils circuler et stationner sans risque à proximité ?
  • Plus particulièrement au sujet des arbres du parc de la place Wauters, l’arbre détruit était-il en bonne santé ? Des arbres de ce lieu sont-ils en mauvais état ?
  • À quelle fréquence une inspection de l’état de santé de ces arbres a-t-elle lieu ?
  • En ce qui concerne les arbres remarquables qui surplombent la voie publique mais qui sont la propriété de tiers, quelles mesures de prévention sont prises afin de s’assurer de leur bon état de santé et de l’absence de dangerosité ? Existe-t-il un cadastre de ces derniers ?

Question déposée par Christian Mattart au Conseil communal du 1er mars 2013.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.