Politique de développement urbanistique inquiétante dans les villages verts de la commune d’Andenne

Il y a près de deux ans, nous débattions au sein de ce Conseil communal du projet de construction d’un building dans la rue du Try, à Thon-Samson. Cette année, c’est la troisième fois que le promoteur s’obstine à proposer un projet de taille importante. En effet, ce ne sont pas moins de cinq appartements, un studio et un car-port de 3 places qui sont proposés. Force est de reconnaître que ce projet est pharaonique à l’échelle de cette toute petite rue de campagne, étriquée, où les voitures peinent déjà à se croiser et à se garer.

Par ailleurs, ce sont également des problèmes d’ordre environnemental, sanitaire, social, de mobilité,… mais aussi réglementaire, que je ne détaillerai pas ici, que ce projet suscite. Dans un premier temps, le collège avait décidé de marquer son accord et ce, malgré un avis réservé de l’asbl « Les Plus Beaux villages de Wallonie » et surtout un avis négatif du Fonctionnaire délégué.

Heureusement, grâce à la mobilisation des riverains qui s’étonnaient – une fois de plus – de voir arriver un projet important et totalement inadapté à la réalité des lieux, le collège semble s’être ravisé.

Quelques jours plus tard, c’est un projet de 37 lotissements qui est proposé à Maizeret. Autant dire un séisme à l’échelle de ce tout petit village (le plus petit de l’entité andennaise). Il est à souligner que les parcelles semblent assez menues, ce qui imposera aux éventuels acquéreurs de construire leur maison dans une « catégorie » d’habitation définie. Outre ces problèmes liés aux divers permis et aux constructions, ce sont également des difficultés environnementales, de sécurité routière, d’électricité, d’égouttage,… qui inévitablement vont se poser.

Mes questions au collège sont les suivantes :

  • Pourquoi, dans un premier temps, le collège n’a-t-il pas tenu compte de l’avis négatif du Fonctionnaire délégué dans le cadre du projet de la rue du Try ? Il est en effet surprenant que la majorité socialiste ne suive pas l’avis du Fonctionnaire délégué !
  • Quelle est la position du collège sur le projet de la rue du Try ? Cet avis est-il définitif ? Pour le futur, quel est le seuil d’acceptabilité fixé par le collège pour octroyer un permis en ces lieux ?
  • Quelle est la position du collège en ce qui concerne le projet des 37 lots dans le village de Maizeret ? Soutient-il totalement le projet ? Comment le collège compte-t-il répondre aux inquiétudes des riverains ?

D’un point de vue général à présent :

  • Quelle est la position du Collège en ce qui concerne la bonne intégration de nouvelles constructions dans nos villages de caractère ? Cette démarche me semble fondamentale en matière de qualité de vie des riverains mais également pour sauvegarder l’attractivité de notre commune.
  • Etant donné la politique « très musclée » de la majorité socialiste en matière de développement urbanistique galopant, ce n’est pas la première fois – et certainement pas la dernière – que le collège est/sera confronté à des difficultés urbanistiques soulevées dans les deux projets évoqués ci-dessus. Comment le collège compte-t-il gérer cet aspect des choses à l’avenir ? Quels points de sa politique compte-t-il éclairer, et ce, au plus vite ?
  • Quelle est la politique du collège en matière de consultation de la population et des riverains dans le cadre du développement urbanistique de la ville ? Le collège compte-t-il se contenter de la réglementation minimale ou compte-t-il développer une politique de communication plus dynamique et participative ?
  • Étienne SermonLe cdH-ic d’Andenne souhaite que soit enfin fixée une date pour que se tienne un Conseil communal spécial, d’ailleurs promis par le bourgmestre, durant lequel la politique du collège en matière de développement urbanistique serait enfin exposée et débattue. Le respect de la démocratie exige que le Conseil communal, première assemblée, soit informé EN DÉTAILS des orientations arrêtées par le collège qui ont un impact significatif sur l’ensemble de notre commune.

Il est important que de nouvelles constructions puissent voir le jour à Andenne afin de répondre aux nombreuses demandes de logements. Mais il est également essentiel que tous ces nouveaux projets se concrétisent dans le respect de notre patrimoine, de notre environnement et soient bien évidemment adaptés à la configuration des sites concernés !

Etienne Sermon
Conseiller communal, Chef de Groupe

Question posée par le cdH-IC lors du conseil communal du 26 juin 2009

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Secrétaire du cdH d'Andenne