Prime COPERNIC et gardes des pompiers

Prime COPERNIC et gardes des pompiers : des dossiers qui réclament autre chose qu’une conférence de presse

Monsieur le Bourgmestre, bien évidemment, le cdH partage vos craintes et votre exaspération face aux charges nouvelles qui pourraient s’annoncer en fonction de décisions de justice futures, concernant les zones de police (prime copernic) et la prise en charge des gardes des pompiers. Et je comprends votre agacement face à l’inconséquence de la Ministre libérale de l’Intérieur, face aussi – comme tous les citoyens – à la faiblesse logique d’un gouvernement fédéral en affaires courantes.

 

Je m’étonne néanmoins que vous exprimiez vos sentiments mitigés quant à la « capacité de gestion » d’un Gouvernement régional, étranger à cette problématique, et qui, de surcroît, assume – avec des résultats concrets – ses responsabilités en matière de redressement de la Wallonie. C’est une majorité qui, jusqu’à déclaration contraire, a votre confiance.

 

Je ne fais qu’évoquer vos propos sur Canal C. Et ni « l’étendard de la révolte », ni le portrait du Général de Gaulle (cet homme dont je salue le rôle historique mais dont l’obsolescence intellectuelle et la sénilité politique sont à l’origine de mai 68) ne solutionneront le problème qui nous occupe.

Vous avez annoncé une conférence de presse. A l’heure où ses lignes sont écrites, nous n’en connaissons pas la teneur. Il aurait été normal que la primeur de vos propos soit réservée aux élus communaux et qu’un débat puisse avoir lieu sur les initiatives à prendre. Mais je gage que l’autorisation d’ester en justice contre l’Etat fédéral pourrait nous être proposée prochainement. Les décisions de justice attendues pour les trois zones de police du Brabant wallon, querellées par la CGSP, vont probablement conditionner la généralisation ou non de l’obligation. Le Bourgmestre de Wavre a déjà chiffré le coût de la prime Copernic à hauteur de 750.000 euros. Pour Couvin, les gardes de pompiers devraient représenter 788.000 euros.
Quels sont les montants prévisibles pour Andenne, pour Copernic et pour les gardes de pompiers ? Quelles sont les initiatives que vous avez prises pour préparer votre réaction sur le terrain judiciaire ? De quelle manière allez-vous procéder budgétairement si la justice devait donner raison aux pompiers et aux policiers : scénario révoltant, je vous le concède, mais ne relevant malheureusement pas encore de la fiction ?Philippe Mattart

Ces questions se posent de manière d’autant plus urgente et inquiétante que le récent débat budgétaire a confirmé que le budget de notre commune n’était pas à proprement parler confortable et que, sur base des indicateurs budgétaires actuels, notre capacité de recourir à l’emprunt était nulle.

Je vous remercie

Philippe Mattart
Conseiller communal

Interpellation déposée pour le conseil communal du 28/1/2011

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Secrétaire du cdH d'Andenne