Quel soutien pour Haïti ?

Le mardi 12 janvier 2009, un tremblement de terre de force 7 sur l’échelle de Richter a dévasté Haïti. L’épicentre était situé à 15 kilomètres de Port-au-Prince, capitale peuplée de plus d’un million d’habitants. Les blessés et les morts se comptent déjà par milliers et les recherches continuent.

Les communications sont quasi complètement coupées et l’accès est encore difficile. Selon les diverses associations présentes sur place, les besoins les plus urgents concernent l’aide médicale, l’eau potable et l’hygiène.

Haïti est l’un des pays les plus pauvres de la planète (si ce n’est pas « le » plus pauvre) et doit faire face depuis des années aux conséquences de la misère, de l’insécurité et des catastrophes naturelles à répétition. Ce tremblement de terre ne fera qu’accroître encore la détresse de la population. L’ONU a même déclaré « n’a jamais connu pareil désastre ».

En moins de 24 heures, le gouvernement fédéral a envoyé une équipe B-FAST (Belgian First Aid & Support Team).

Toutes les organisations humanitaires membres du Consortium belge pour les Situations d’Urgence (Oxfam-Solidarité, Caritas International, Handicap International, Médecins du Monde et UNICEF Belgique) sont présentes sur le terrain et effectuent des opérations de secours au risque de leur propre sécurité. Ce Consortium a également lancé une opération commune en faveur des victimes du séisme survenu en Haïti, sous le nom de « HAÏTI LAVI 12-12 ». « Lavi », mot créole signifiant… « la vie » !

Quelle(s) aide(s) la Ville d’Andenne peut-elle apporter face à cette tragédie ? Par exemple, la Ville d’Andenne pourrait-elle :

  • effectuer un don au compte 12-12 (peut-être à partir de l’article budgétaire communal 15002/33202 intitulé « Subside Associations Solidarité internationale ») ?
  • sensibiliser les Andennais (via le site de la Ville, le Bulletin communal, la presse,…) aux appels lancés par le Consortium 12-12 ?
  • etc.

Etienne SERMON,
Conseiller communal

(Interpellation déposée par Etienne Sermon, Chef de groupe, au conseil communal du 29 janvier 2010)

Pocket

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.