Un enfant égale un enfant ?

Philippe MattartLa question des avantages sociaux a déjà été soulevée à mon initiative l’an dernier suite à une sortie médiatique de l’Echevin en charge de l’enseignement.

Je ne vous cache pas que je reste aujourd’hui sceptique quant au respect de la législation sur les avantages sociaux à Andenne.

Je ne vous rappellerai pas la liste exhaustive contenue à l’article 2 du décret du 7 juin 2001. Je souhaiterais néanmoins que vous nous (re) précisiez quels sont les avantages octroyés par la commune à ses propres écoles et que vous nous démontriez de quelle manière l’égalité de traitement est rigoureusement assurée entre tous les enfants de l’entité.

Quant à l’organisation des cantines scolaires (premier item de l’article 2 du décret de 2001), pouvez-vous nous expliquez les raisons pour lesquelles la commune a décidé unilatéralement de dissoudre l’ASBL Junior, qui constituait une plateforme commune destinée à rendre un service de manière équivalente à tous les enfants de l’entité.

Interpellation déposée au Conseil communal par Philippe Mattart, Conseiller communal

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.