Le cdH, un parti

Ce que nous sommes

Le Centre car nous sommes un lieu de rassemblement ouvert à tous les citoyens quels que soient leur statut social, leur nationalité, leurs religion ou convictions, le centre car nous nous situons au-delà de la droite et de la gauche.

Démocrate car nous voulons construire une société tolérante et participative qui considère chaque citoyen comme un acteur responsable de son destin et de sa communauté à qui l’État doit laisser un rôle d’action et de décision important.

Humaniste car nous considérons chaque personne, son bonheur, ses rêves, comme la priorité de toute politique, car nous préférons la qualité de l’être au mythe de l’avoir.

La charte de l’humanisme, texte fondateur du cdH

Ce que nous voulons

Remettre le sens de l’autre au cœur d’un projet politique et ajouter à la liberté et à l’égalité la force de la fraternité.

Combattre une société égoïste, matérialiste et violente basée sur le culte de l’argent, de la compétition, de l’indifférence et de l’inégalité.

Réimposer l’homme aux autres, au marché, à la science et aux institutions.

Pour nous, chaque personne compte ! Nous ne voulons plus d’une société sans âme et sans égalité où les plus vieux, les plus pauvres, les plus fragiles sont jetés au bord du chemin de la croissance.

Nous privilégions la fraternité car nous voulons qu’au-delà du rôle de l’État, chacun se sente responsable des autres et s’engage dans la société. C’est pourquoi nous défendons l’existence d’un secteur associatif et humanitaire généreux et fort.

Nous voulons retisser un lien social fort entre les gens, lutter contre la pauvreté et la solitude, défendre un système de solidarité solide entre les personnes qui offre à chacun des soins de santé et une protection sociale égale.

Nous voulons humaniser la mondialisation et renforcer la solidarité Nord/Sud.

Oui à la force de la relation humaine.

Non à l’intolérance et à la violence. Nous ne voulons plus d’une société où la haine, la guerre, les extrêmes, le racisme, le nationalisme et la violence font la une des quotidiens.

Nous exigeons pour chacun le droit à être respecté dans sa différence et à être sécurisé dans son existence.

Nous voulons recréer des normes de vie, des valeurs de société qui rompent avec le « laisser-tout-faire », qui privilégient le dialogue au conflit, la relation à la compétition, le sourire à la violence.

Nous voulons remettre la priorité sur l’éducation et l’aide à toutes les familles.

Imposer des valeurs à la science et au marché !

Nous ne voulons pas d’une société où l’on marchandise les embryons et le génome humain, où l’on privatise la santé, où l’homme ne devient plus qu’un numéro, un consommateur ou un objet de recherche.

Nous voulons remettre l’éthique des valeurs humaines à l’avant-plan de la recherche, défendre le principe de précaution et de dignité face à la science et réconcilier, dans un juste équilibre, l’homme et la nature.

Nous voulons reparler de sens de la vie, poser des limites au matérialisme, au triomphe de l’économie et civiliser le marché pour qu’il devienne un moyen au service des hommes et non une fin en soi.

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Conseiller communal, administrateur à la Régie des sports.