Sécurité routière : le cas particulier de la N921 entre Petit-Warêt et Andenne

Philippe MattartLa sécurité routière dans les agglomérations est un enjeu pour toutes les communes. A notre niveau, il mériterait de faire l’objet d’un plan ambitieux à même de tenir compte des exigences inhérentes à la sécurité et à la mobilité de tous les usagers, et ce dans toutes nos localités et à toutes les entrées de notre commune.

Je pense vous avoir déjà interpellé à ce sujet. Mais c’est le cas particulier d’une voirie importante de notre commune que je souhaite vous soumettre aujourd’hui.

Pour différentes raisons, la N921 entre la sortie de la E42 à Petit-Warêt et Andenne suscite de réelles questions en matière de sécurité :

  • parce qu’elle a déjà été le théâtre d’accidents graves alors que la vitesse y est en principe limitée à 70 et 50 km/h ;
  • parce que – en raison de la sinuosité de la chaussée – la visibilité pose problème à différents carrefours, notamment dans la traversée de Velaine qui devient réellement périlleuse
  • parce que, enfin, la future zone d’activité économique de la Houssaie va inévitablement engendrer un accroissement du trafic.


Landenne

Seilles

Parmi les endroits les plus problématiques figurent notamment – à des degrés de dangerosité variables – les croisements – à Landenne et Seilles –  entre la chaussée et :

  • la traversée de Velaine (rue de Velaine, rue de Couthuin, rue Larivière) ;
  • la rue du Poilsart ;
  • la rue du Roua ;
  • ou encore, au risque d’en oublier, la rue de Monthesal.

Sans préjudice de la nécessité de maintenir une mobilité fluide pour tous les usagers – en ce compris les professionnels – une signalisation préventive et des aménagements adéquats et bien placés sont-ils envisageables sur la longueur de cette voirie ?

Dans un but plus préventif que répressif, un contrôle radar fixe dûment annoncé ne pourrait-il pas être placé soit en amont de Velaine soit dans la partie sinueuse de Seilles ?

Enfin, à la faveur des aménagements liés à la nouvelle ZAE, des giratoires sont prévus, notamment à hauteur de « Zone Rouge ». On ne peut que s’en réjouir. Pouvez-vous néanmoins nous dire quel type d’aménagement sera réalisé dans la descente de Mostom

be ou à l’entrée de Velaine. Aujourd’hui, l’orientation et l’état de propreté du miroir placé au coin de la rue Larivière ne donne qu’une visibilité très partielle sur les véhicules qui viennent de Bierwart. Et le chantier de nouveaux logements a – et ce n’est évidement pas un reproche – mis fin à la zone de dégagement de fortune que constituait l’ancien parking. Dois-je vous rappeler les accidents qui ont eu lieu à cet endroit de plus en plus urbanisé ? La vitesse excessive et irresponsable de nombreux poids-lourds y donne en tous cas froid dans le dos.

Je vous remercie

Philippe Mattart

Conseiller communal

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Secrétaire du cdH d'Andenne