Soutenir le développement d’Andenne

Une stratégie d’image et de communication pour soutenir le développement d’Andenne

Office du tourisme d'AndennePlusieurs d’entre vous savent à quel point je suis impliquée dans la promotion de la vie rurale et passionnée par ses déclinaisons culturelles et patrimoniales. J’ai aussi dans mes racines le sens de l’initiative économique et j’ai à cœur d’apporter ma pierre, aussi modeste soit-elle, au développement économique d’Andenne.

Qu’il s’agisse de culture, de patrimoine et de tourisme, Andenne dispose d’atouts considérables. Nous avons une histoire et des biens architecturaux, dont certains sont classés au patrimoine exceptionnel de Wallonie. Nous avons des spécificités culturelles et historiques, immortalisées par l’excellent Musée de la céramique, comme l’a rappelé un récent document publié par l’Institut du patrimoine wallon et qui a d’ailleurs fait l’objet d’un excellent reportage de l’émission Télétourisme.

Je précise encore que je fréquente de manière coutumière l’Office du tourisme et je peux témoigner de l’efficacité et de la qualité du travail de ses responsables et de ses collaborateurs.

Enfin, pour en terminer avec les préalables, je suis fermement déterminée à considérer que c’est à enveloppe constante qu’il faut mener une éventuelle réflexion sur la politique touristique et culturelle de notre commune.

Sans remettre en cause du tout la production actuelle de l’Office du tourisme, je plaide pour une stratégie de communication de la Commune en la matière, peut-être même en collaboration avec le Bureau économique provincial.

Je souhaiterais,  cette fin, voir organisées le plus vite possible des assises de la culture, du patrimoine et du tourisme à Andenne, associant toutes nos forces vives, à savoir les opérateurs publics et privés qui interviennent dans ces matières, mais pourquoi pas aussi l’ensemble du monde associatif et les agriculteurs.

Je pense que cette stratégie de communication vers le grand public pourrait se joindre à une promotion auprès des investisseurs potentiels, ce qui donne du sens à une association du BEP à nos travaux. Vous l’aurez compris, mon interpellation a une connotation résolument économique. Et j’insiste encore sur le fait que c’est à enveloppe constante que cette stratégie de communication doit être conçue.

Je souhaiterais connaître vos intentions à ce sujet. Dans un deuxième temps, nous devrons évidemment décliner cette stratégie et ses principes cadres en mesures concrètes, sur base du budget disponible. La seule erreur à commettre, au risque de verser dans une lapalissade, serait de ne rien faire du tout. Il y a pour moi une réelle urgence à conjuguer nos potentialités avec, par exemple, l’attractivité que suppose l’ouverture prochaine  de nos nouvelles zones d’activités économiques.

Interpellation déposée au Conseil communal du 15 juillet 2013 par Françoise Philippart

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Publié par

avatar

Conseillère communale